sport

Fotolia_41948507_M

En tant qu’expert emploi, formation, insertion, orientation, nous désirons apporter aux acteurs du sport des informations et des solutions
simples, rapides et personnalisées.

UNIFORMATION, AUX CÔTÉS DU SPORT

Des petites associations aux fédérations, des clubs professionnels aux entreprises du sport, en passant par les staffs techniques et les équipes administratives, Uniformation accompagne au plus près de ses besoins la branche du sport.
En tant qu’expert emploi, formation, insertion, orientation, nous désirons apporter aux acteurs du sport des informations et des solutions simples, rapides et personnalisées.
Notre volonté est de soutenir ceux qui s’engagent, avec des services de proximité, des valeurs de solidarité et une relation durable où le projet et l’humain sont au cœur de nos échanges depuis toujours.

DES ENTREPRISES AUX SALARIÉS - DONNÉES 2016-2017 

L’ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES

  • 107M€ ont été consacrés à la professionnalisation du secteur du sport pour 72M€ de contributions, soit un taux de retour sur investissement de près de 150%
  • 42 500 salariés formés
  • 65% des entreprises cotisantes à Uniformation ont bénéficié de financements d’actions de formation
  • 3 600 rencontres d’adhérents sport ont été organisées
  • 56 diagnostics et 56 accompagnements en gestion RH ont été financés à hauteur de 240 000 €

L’ACCOMPAGNEMENT DES SALARIÉS

  • 8 000 stagiaires ont bénéficié d’une formation diplômante ou qualifiante pour 64M€ engagés
  • 28 000 stagiaires ont bénéficié d’une formation d’adaptation au poste ou de développement de compétences pour 32M€ engagés
  • 2 053 emplois d’avenir ont bénéficié de financements pour des formations qualifiantes à hauteur de 14M€
  • 6 650 contrats de professionnalisation et d’apprentissage financés

LA PROFESSIONNALISATION DES SALARIÉS ET ENTREPRISES

1 000 actions collectives inter-entreprises organisées, permettant ainsi :Aux plus petites structures de bénéficier de formations clés en main ;Aux fédérations et réseaux du sport d’organiser des actions de formation inter-entreprises pour les salariés de leurs clubs, comités départementaux et ligues sportives régionales ;De bénéficier d’offres de formations « sport » et « nationales » via des catalogues financés par la mutualisation d’une partie des cotisations des adhérents

Découvrez nos accompagnements en histoire sur www.soutenirlesport.fr 

CV_20180518_03473_BD

LA BRANCHE SPORT
La branche Sport regroupe le secteur associatif, commercial et sport professionnel. La Convention collective nationale du sport (CCNS) a été signée le 7 juillet 2005 par six organisations syndicales de salariés et deux organisations d’employeurs (CNEA, Cosmos). La parution au journal officiel du 25 novembre 2006 de l’arrêté d’extension par le ministère du travail la rend obligatoire pour tous les clubs, associations et entreprises entrant dans son champ d’application (article 1.1 de la CCNS), quelle que soit l’appartenance syndicale ou l’emploi des salariés, à l’exception de quelques métiers disposant d’une Convention collective spécifique (les journalistes par exemple…).

EN CHIFFRES

  • Nombre d’adhérents : 21 931
  • Nombre de salariés couverts : 113 743
  • Montant des contributions : 33.407 millions d’euros de collecte brute tout dispositif (MSB 2016)
  • 2 785 967 heures de formations prises en charge en 2016
  • 21 347 stagiaires partis en formation en 2016

L’OBSERVATOIRE
L'objet de l’observatoire des métiers du Sport :

  • renforcer la capacité pour la branche professionnelle de définir et de mettre en œuvre des politiques de formation professionnelle
  • appréhender l’évolution des métiers du secteur du sport
  • analyser et anticiper les besoins de formation et la mise en œuvre de politiques de formation adaptées

Les missions de l’observatoire des métiers du Sport sont de :

  • réaliser des enquêtes et études prospectives centrées sur l’évolution des métiers
  • capitaliser des études disponibles par l’élaboration de synthèses et leur publication
  • participer aux études et observations conduites par les services de l’Etat et les collectivités territoriales
  • diffuser les travaux prospectifs relatifs à l’articulation emploi-formation
  • développer les partenariats

La présidence de la commission est assurée alternativement par un représentant salarié et par un représentant employeur.

Haut de la page