Accueil > Actualités > Zoom RH : Améliorer les conditions de travail dans les structures de la petite enfance d’Ille et Vilaine

Zoom RH : Améliorer les conditions de travail dans les structures de la petite enfance d’Ille et Vilaine

fotolia_40464525-EducPop

Uniformation, Fafsea et la Cress de Bretagne ont démarré une action commune d’appui aux ressources humaines pour améliorer les conditions de travail dans les structures de la petite enfance (réseaux ACEPP et familles rurales).

Cette action a été lancée au début de l’été lors d’une réunion d’information en présence d’une vingtaine de structures de la petite enfance appartenant aux réseaux ACEPP et familles rurales.

A l’issue de cette réunion, 7 structures ont souhaité bénéficier d’un accompagnement RH. Pour Uniformation, ce service, appelé Zoom RH est destiné à accompagner les structures adhérentes de moins de 250 salariés dans la construction de leur politique RH.

 « Cet échange a permis de cerner les problématiques collectives mais également les enjeux propres à chaque structure », résume le conseiller emploi formation Vincent Bourdin. Accueil du nouveau personnel, recrutement, communication entre managers et équipes, rédactions d’une fiche de poste… autant de problématiques auxquelles sont confrontées ces structures composées d’une dizaine de salariés.

Pour mettre en œuvre ce projet, les 2 OPCA ont rédigé un cahier des charges commun afin de sélectionner un consultant qui sera chargé de travailler avec les sept structures de la petite enfance participante.

 

Repérer les facteurs favorisant des bonnes conditions de travail

Ce travail a permis de résumer les facteurs ressources qui participent à l’amélioration ou à la dégradation des conditions de travail. Sans tous les lister, nous pouvons reprendre ici trois facteurs : 

  • Dans ce type de structure, le positionnement clair entre la gouvernance de l’association et la direction est primordial. L’ensemble des acteurs internes doit comprendre quelles sont les prérogatives (circuits d’information, de décision, missions) de chaque entité. La multiplication des casquettes et le manque de clarification peuvent être la source d’incompréhension et de tension.
  • Le rapport préconise également le développement d’une dynamique de travail collaborative. Les résultats sont multiples. La motivation et l’engagement des salariés dans le projet s’en trouvent alors renforcés. Ils sont également plus aptes à s’adapter au changement.
  • L’accompagnement des parcours professionnels, via des formations, et des évolutions en interne sont source de confiance et de sérénité et favorisent donc les bonnes conditions de travail.

 

Ce rapport a été remis aux partenaires et aux structures. Convaincus des bienfaits du dispositif, ces dernières restent très impliquées : des accompagnements sont en cours afin d’appliquer les préconisations retenues.

En effet, le suivi et le travail sur le long terme sont un enjeu primordial dans ce type de structure, où le Bureau se renouvelle généralement tous les trois ans (quand son enfant quitte la crèche, le Président(e) en fait généralement de même). 

« Maintenant que des lignes directrices communes ont été formalisées », Vincent Bourdin espère « que cette action expérimentale encourage d’autres structures à s’engager dans le développement de bonnes pratiques RH visant à améliorer la qualité de vie au travail ». 

Uniformation et le Fafsea ont mis en œuvre cette action d’appui aux ressources humaines auprès de structures de la petite enfance du département d’Ille et Vilaine, sous l’impulsion de la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire (CRESS) de Bretagne. Celle-ci s’inscrit dans le cadre d’un travail plus global de la CRESS sur la qualité de l’emploi et les conditions de travail.

D'autres actualités sur le même thème : Ressources humaines, Bretagne

Haut de la page